AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PROJET DE L'UFR POUR LE PLAN QUADRIENNAL

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: PROJET DE L'UFR POUR LE PLAN QUADRIENNAL   Mar 06 Mai 2008, 2:39 pm

Le projet de l’UFR pour le plan quadriennal (2009‐2012) été adopté par le dernier
Conseil de l’UFR (Ci‐joint). Rappelons qu’il s’agit seulement d’un projet indicatif et
que ses dispositions feront l’objet d’un vote du Conseil de l’UFR sur la base d’un
dossier, lorsqu’il s’agira de réalisation.



Dernière édition par Cilou le Mer 04 Fév 2009, 8:05 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PROJET DE L'UFR POUR LE PLAN QUADRIENNAL   Mar 06 Mai 2008, 2:39 pm

Contrat quadriennal 2009‐20012

Le prochain contrat quadriennal coïncide avec le 40
ème anniversaire de la
création de l’UFR Sciences Humaines Cliniques (1969‐2009). Cette création a marqué
l’entrée dans l’université française de la formation professionnelle en psychologie
clinique et de la recherche en psychopathologie psychanalytique. Elle a valu à notre
université d’être considérée sur le plan international comme un pôle de référence
dans cette discipline. C’est cet acquis que nous voulons développer et rendre plus
visible dans le nouveau contexte universitaire français et européen, à travers deux
lignes d’action :

I- Le renouvellement du dispositif de l’UFR et l’accroissement de ses capacités dans les
domaines de la formation, de la recherche et de la publication.
II- La Création d’un Institut Européen de Psychopathologie psychanalytique.


I‐ Le renouvellement du dispositif de l’UFR et l’accroissement de ses
capacités dans les domaines de la formation, de la recherche et de la
publication.

1. Le développement de la recherche et de la publication

La complémentarité de nos trois équipes de recherche qui articulent la
psychopathologie fondamentale et la psychanalyse, d’un côté au champ médical, et de
l’autre à l’anthropologie, constitue un projet scientifique à forte valeur novatrice, dans la
mesure où il se place sur le terrain des remaniements actuels les plus importants : en
médecine et dans les pratiques sociales. Ce projet cherchera son développement dans la
synergie avec d’autres équipes au sein d’un réseau, dont la base sera :

Le réseau pour la recherche en psychopathologie psychanalytique (PRES) Paris 7‐ Paris 5
La création de ce réseau a été décidée en février 2008 avec l’équipe du Laboratoire de
psychologie clinique et pathologique de l’Université Paris 5. Il vise à rendre visibles et
accessibles les séminaires de recherche de nos équipes, aux étudiants de Paris 7 et Paris 5.
Dans un second temps, ce réseau accueillera d’autres équipes d’Île‐de‐France.

L’intégration de l’École doctorale Recherche en psychanalyse et en psychopathologie
dans le nouveau collège doctoral de l’Université Paris‐Diderot Paris 7.

Sur le plan éditorial

‐ Mise en ligne de la revue Recherches en psychanalyse (revue qualifiante selon les
critères du CNU) dans le cadre du CNRS, et accroissement de son rayonnement
international.
‐ Création d’une collection de petits textes de poche : « Amphi Paradis ».


2. Accroissement de la professionnalisation et de la formation professionnelle

Le nouveau service de la professionnalisation

Créé en novembre 2007, ce service est appelé à un développement important au cours
des 4 années à venir, qui en fera le principal outil de la professionnalisation des étudiants et
de leur insertion professionnelle. Il aura pour mission :
‐ L’organisation de la formation par la pratique (stages) des étudiants de l’UFR Sciences
Humaines Cliniques à tous les niveaux du cursus, en collaboration avec les institutions et les
acteurs du champ professionnel de la psychologie clinique et psychopathologique.
‐ La définition et la mise en œuvre des principes pédagogiques organisateurs de cette
formation, en interface entre l’UFR et les institutions d’accueil.
‐ La création et la maintenance d’un dispositif d’aide à l‘insertion professionnelle des
étudiants diplômés de l’UFR.
‐ L’hébergement de l’Association des anciens étudiants de l’UFR SHC

Développement de la formation permanente professionnelle

Le service de la Formation permanente professionnelle de l’UFR est
actuellement le deuxième de notre Université, en nombre de DU et en volume
d’activité. Compte tenu de l’importance de la demande de formation dans le secteur
médico‐social et psychologique, notre offre de formation va s’accroître dans les
prochaines années et se doter de nouveau outils de gestion. L’organisation de
colloques et de journées d’études à destination des professionnels fait l’objet d’une
mission spécifique. Les conférences « Amphi Paradis », rencontre un succès
importants qui donnera lieu à enregistrement vidéo et à publications.

Les licences professionnelles

Il s’agit de proposer des parcours d’études donnant accès à une formation
professionnalisante permettant d’acquérir des savoirs théoriques et pratiques, en vue
d’exercer les métiers de l’accompagnement dans le champ social, de la santé et de la santé
mentale, depuis l’accompagnement et les soins dispensés en périnatalité jusqu’en gériatrie.
Le projet de ces licences professionnelles est actuellement à l’étude.

3‐ SHC : UFR pilote des projets en nouvelles technologies

L’UFR Sciences Humaines cliniques propose à l’Université d’être une UFR
pilote pour les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Elle
souhaite développer son site (actuellement 300 visites par jour) pour aller au‐delà de
l’information et en faire un outil pédagogique (notamment dans le cadre du
programme « Réussir la licence ») vers l’international. Elle souhaite enregistrer des
cours au format audio dans un premier temps, et les proposer en ligne. Nous
envisageons l’équipement d’un amphi d’une caméra fixe qui puisse filmer les
colloques et interventions, ainsi qu’un laboratoire informatique pour numériser les
vidéos, en vue de les encoder au format lisible sur internet. Dans le cadre d’accords
internationaux, ces ressources seront mises à la disposition d’Universités
européennes et méditerranéennes.

4‐ Développement de l’enseignement des langues de la spécialité « psychologie », en
collaboration avec l’UFR EILA et LANSAD.
L’UFR souhaite donner à la notion de « maîtrise d’au moins une langue
vivante étrangère au niveau du Master » (définie par la réforme LMD), une
interprétation ambitieuse, au sens d’une aptitude à l’usage d’une langue dans la
recherche en psychopathologie et en psychanalyse. Pour parvenir à ce résultat, nous
mettrons en place une coopération qui aille au‐delà de l’enseignement d’anglais de
spécialité, en établissant des passerelles avec les équipes des Centre de Linguistique
Interlangues, de Lexicologie, de Linguistique anglaise, visant la production
« d’outils » et de supports adéquats pour l’apprentissage et la traduction de la
recherche à SHC. Deux autres langues seront proposées : l’Allemand et l’Espagnol.
Dans la perspective de l’accueil d’étudiants étrangers par l’UFR (Actuellement 120 en
L et M, 200 doctorants), le Français Langue Étrangère en psychologie, sera proposé.

II‐ Création de l’Institut Européen de Psychopathologie psychanalytique

La France est le pays où l’enseignement et la recherche de la psychopathologie
psychanalytique à l’université a connu le développement le plus important en Europe. Ce
fait correspond en même temps à une réalité très riche sur le terrain des pratiques et des
institutions de soin, référée à la discipline. Cette double caractéristique s’est traduite par la
production de savoirs théoriques et cliniques considérables, qui ont engagé par leur méthode
l’idée historique des humanités dans l’approche de la réalité psychique, ses troubles et sa
thérapeutique. Il est temps que ce capital trouve sa place dans un établissement public
peuvent être mises en commun les compétences acquises dans le domaine de la recherche, de
la formation et des pratiques. L’UFR Sciences Humaines Cliniques qui a eu le privilège (à
travers l’articulation de ces trois concepts) d’initier et de développer cette optique pendant
quarante ans, dont la qualité de ses équipes et de ses chercheurs vient d’être reconnue à
nouveau par l’AERES, qui dispose d’un grand réseau de professionnels associés à son cursus
—, a vocation à prendre l’initiative de la création de cet établissement public à portée
internationale. Le contexte de la mondialisation qui se traduit par la technicisation et la
médicamentation accrues de l’existence, par la méga‐urbanisation et l’homogénéisation des
cultures, ouvre un nouvel horizon à la spécificité des savoirs et des pratiques de
psychopathologie psychanalytique.

Objectifs de l’Institut

‐ Mise en commun des compétences françaises et européennes pour la recherche et
pour la formation en psychopathologie psychanalytique.
‐ Création d’une filière européenne d’excellence pour la profession et pour la
recherche dans la discipline.
‐ Création d’un centre ressource pour les chercheurs et les professionnels, utilisant
les nouvelles technologies de communication, d’information et d’archivation.

Moyens :

‐ Création d’une fondation universitaire pour le soin psychique

Dispositif :

‐ Un Master européen « Mondus‐Erasmus » (Pro et Recherche) en psychopathologie
psychanalytique
‐ Un clinicat d’un an sanctionné par un DIU
‐ Un centre de ressources pour fournir des appuis logistiques et documentaires pour
les chercheurs de la discipline et pour les établissements du soin psychique.
‐ Un pôle de consultation psychologique lié à la Mission Santé étudiants.

Revenir en haut Aller en bas
 
PROJET DE L'UFR POUR LE PLAN QUADRIENNAL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande d'aide pour un plan d'histoire du droit.
» Dieu a un projet unique et personnel pour chacun de nous....
» urgent!!urgent!!Demande d'aide pour petit projet sauvetage
» Mon projet pédagogique annuel pour des sixièmes
» Projet d'application gratuite pour réviser le brevet hist-géo en s'amusant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: .: VIE ETUDIANTE :. :: L'actu de vos élus-
Sauter vers: